titrer


titrer

titrer [ titre ] v. tr. <conjug. : 1>
titler XIIIe; de titre
1Vx Qualifier d'un titre (I, 1o).
2Conférer un titre de noblesse à (qqn). Pronom. Une gueuse qui « se titrera marquise » (Th. Corneille). « Les femmes les plus titrées de France » ( Maupassant). Terre titrée, à laquelle est attaché un titre.
3(1872) Déterminer le titre (III), la proportion de. Titrer un alliage, une solution. Liqueur titrée : solution dont le titre est parfaitement déterminé (utilisée comme réactif). — Avoir (tant de degrés) pour titre. Les liqueurs doivent titrer 15 degrés minimum.
4(XIXe) Donner un titre (IV) à. intituler. « Que de fois j'ai eu envie d'écrire un petit livre, titré “Sur la Seine” » (Maupassant). Titrer un film, y joindre les textes de présentation des séquences, spécialt dans les films muets, les versions post-synchronisées, etc. ( sous-titrer ) .

titrer verbe transitif Donner un titre à un article, un ouvrage, un film. Conférer un titre de noblesse à quelqu'un. Effectuer le titrage d'une solution.

titrer
v. tr.
d1./d CHIM Titrer une solution: déterminer par dosage la quantité de corps dissous dans une solution.
|| Liqueur qui titre 15 (16, 17, etc.) degrés, dont le titre est de 15 (16, 17, etc.) degrés.
d2./d (En parlant d'un journal.) Avoir comme titre d'article. "L'équipe" titre en première page: "Ils ont gagné".

⇒TITRER, verbe trans.
A. — 1. [Corresp. à titre III] Donner un titre (à un ouvrage, un article, un film, etc.). Titrer un roman, un film; titrer sur cinq colonnes. (Dict. XIXe et XXe s.).
2. [Corresp. à titre I] Conférer un titre de noblesse (à quelqu'un). D'Aldrigger fut alors baronifié par S.M. l'Empereur et Roi, car sa fortune se doubla; mais il se passionna pour le grand homme qui l'avait titré (BALZAC, Mais. Nucingen, 1838, p. 621).
B. — [Corresp. à titre IV] Déterminer le titre (de quelque chose). Titrer un alliage. Cet acide borique est alors titré par la soude et la phénolphtaléine comme indicateur en présence de polyalcools comme le glycérol ou le mannitol (Cl. DUVAL, Verre, 1966, p. 15).
— [Le suj. désigne une chose] Avoir pour titre. Chaque homme avait droit par jour à quatre litres de cette boisson plus désaltérante qu'enivrante car elle ne titrait pas 7 degrés (HAMP, Champagne, 1909, p. 137). La formule [de Gastine] se recommande particulièrement pour les hydromels liquoreux, qui doivent titrer 11 à 13 d'alcool avec une proportion assez élevée de sucre restant (BOULLANGER, Malt., brass., 1934, p. 658).
REM. 1. Titreur, -euse, subst. a) Impr. Personne qui compose les titres. b) Cin. Personne chargé de rédiger ou de réaliser les titres ou les sous-titres des films. Le métier de titreur est essentiellement ingrat (Cinéma, 22 juill. 1921, 22/2 ds GIRAUD 1956). 2. Composeur-titreur, subst. masc. La société 3M (...) possède une gamme complète de matériels « périphériques »: des écrans; des tables télescopiques; des composeurs-titreurs qui permettent de réaliser des textes à la typographie « professionnelle » (Le Point, 18 févr. 1985, p. 25). 3. Titreuse, subst. fém. a) Impr. Machine utilisée pour la composition des titres. (Dict. XXe s.). b) Cin. Appareil permettant de composer, cadrer et filmer les titres de film (d'apr. POLLET Cin. 1971). Synon. banc-titre. V. banc II C 5.
Prononc. et Orth.:[], (il) titre []. Att. ds Ac. dep. 1778. Étymol. et Hist. 1. Fin XIIIe s. titler « mettre un titre à, intituler » (Tr. d'écon. rur., 36, Lacour, Bibl. Ec. des Ch., 4e sér., II, 376 ds GDF.); 2. mil. XVe s. se tiltrer « se donner un titre (de noblesse) » (J. CHARTIER, Chron. de Charl. VII, c. ii. ds GDF. Compl.); 3. 1872 chim. (LITTRÉ). Dér. de titre; dés. -er. Fréq. abs. littér.:17. Bbg. BLOCHW.-RUNK. 1971, p. 262.

titrer [titʀe] v. tr.
ÉTYM. XIIIe, titler, au sens I, 3; repris XIXe; n'apparaît à l'actif dans les dict. qu'en 1798 (Académie); de titre.
———
I
1 Vx. Qualifier d'un titre (I., 1.); et, par ext., de tout autre nom.
2 (V. 1589). Conférer un titre de noblesse à… (→ ci-dessous, Titré). Pron. (1660; se tiltrer, v. 1450). || « Une gueuse… qui… se titrera marquise » (Th. Corneille, in Littré).
3 (Repris XIXe, Maupassant). Donner un titre (IV.) à… Intituler. || Titrer une collection (→ Populaire, cit. 6).Journal. || Titrer sur cinq colonnes.Titrer un film : y joindre les textes de présentation des séquences (titres, sous-titres, intertitres…) dans les films muets, les versions post-synchronisées, etc.
1 Que de fois j'ai eu envie d'écrire un petit livre, titré « Sur la Seine », pour raconter cette vie de force et d'insouciance, de gaieté et de pauvreté, de fête robuste et tapageuse que j'ai menée de vingt à trente ans.
Maupassant, l'Inutile Beauté, « Mouche ».
———
II (1872, Littré). Déterminer le titre (III.), la proportion de. || Titrer un alliage. || Titrer une solution, une liqueur.(1875). Sujet n. de chose. Avoir (tant de degrés) pour titre. || Les liqueurs (cit. 3) doivent titrer 15 degrés minimum.
——————
titré, ée p. p. adj.
1 (1688). Qui porte un titre de dignité, de noblesse. || « On ne le dit guère que des Ducs, Comtes et Marquis » (Furetière, 1690). || Gens (1. Gens, cit. 17) titrés (→ Occasion, cit. 9); les femmes les plus titrées de France (→ Snobisme, cit. 1).
2 (…) et M. de Chevreuse, qu'on appellera M. de Luynes, a donné le duché de Chevreuse à son fils, qu'on appellera le duc de Montfort. Votre fils a des camarades bien titrés.
Mme de Sévigné, Lettre à Mme de Grignan, 31 déc. 1688, in D. D. L. II, 10.
Vx. (Choses). || Terre titrée, à laquelle est attaché un titre. || Port d'un nom de terre non titrée (→ Noblesse, cit. 16).
2 (1872). Chim. || Liqueur titrée, dont le titre est parfaitement déterminé, utilisée pour cette raison comme réactif.
DÉR. Titrable, titrage, titrateur, titreur, titreuse.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • titrer — (ti tré) v. a. 1°   Donner un titre d honneur à une personne, à une terre. •   Les voyageurs et les missionnaires qui ont titré de royaume le petit pays de Travancor [Indes], VOLT. Pol. et lég. Fragm. hist. Inde, 10.    Donner à une personne les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TITRER — v. a. Donner un titre d honneur à une personne, à une terre ; ou Donner à une personne les prérogatives attachées à certains titres. Titré, ée. participe. Un homme titré , Un duc, un pair, un grand d Espagne, etc. On dit de mème, Une femme titrée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • TITRER — v. tr. Donner un titre honorifique à une personne, à une terre. En termes de Chimie, il signifie Déterminer le titre d’une solution. Le participe passé TITRÉ s’emploie comme adjectif et se dit d’une Personne qui porte un titre de noblesse. Un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • sous-titrer — [ sutitre ] v. tr. <conjug. : 1> • 1923; de sous titre ♦ Mettre des sous titres à (un film). P. p. adj. Film en version originale sous titrée. N. m. SOUS TITRAGE , 1954 . ● sous titrer verbe transitif Mettre un sous titre à un texte destiné …   Encyclopédie Universelle

  • sous-titrer — vt. sotitrâ (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • titrage — [ titraʒ ] n. m. • 1841; de titre 1 ♦ Chim. Opération par laquelle on procède au dosage volumétrique des solutions. Titrage des alcools. 2 ♦ Action de titrer un film. 3 ♦ Techn. Opération qui a pour objet de déterminer le titre (d un fil). Valeur …   Encyclopédie Universelle

  • titre — [ titr ] n. m. • title XIIe; lat. titulus « inscription, titre d honneur » I ♦ 1 ♦ Désignation honorifique exprimant une distinction de rang, une dignité. Titres de noblesse, titres nobiliaires (⇒ noble, noblesse) . Titres de fonctions. « Comme… …   Encyclopédie Universelle

  • titra — TITRÁ, titrez, vb. I. tranz. 1. A determina proporţia de aur, de argint etc. dintr un aliaj. 2. A determina prin analiză volumetrică concentraţia unei soluţii. – Din fr. titrer. Trimis de ana zecheru, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  titrá vb. (sil.… …   Dicționar Român

  • Le sous-titrage live — Sous titrage en direct Le sous titrage en direct est une technique télévisuelle consistant à afficher des textes au bas de l écran, lors de la diffusion d un programme diffusé en direct. Les autorités réglementaires de plusieurs pays obligent les …   Wikipédia en Français

  • Sous-titrage en direct — Le sous titrage en direct est une technique télévisuelle consistant à afficher des textes au bas de l écran, lors de la diffusion d un programme diffusé en direct. Les autorités réglementaires de plusieurs pays obligent les télédiffuseurs à sous… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.